Sur la route, sur la piste... Moyen Orient

Découvrez quelques-unes des images de notre voyage, en commençant par les derniers pays visités.
Accueil
Sur la route, sur la piste
Franchissements 4x4, équipement
Initiatives intéressantes
Rencontres et tranches de vie
Insolite ou amusant !
Cuisines du monde
Qui nous sommes
Merci !
Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Sultanat d'Oman

Sultanat d'Oman. Le pays est émaillé de forts, sites chargés d'histoire à l'atmosphère si particulière, comme à Bahla, sur la côte nord de l'Océan Indien ou encore à Birtakal, loin dans les terres désertiques.
Sultanat d'Oman. La capitale, Muscat est remarquable par son harmonie et sa propreté, fruit de réglementations pertinentes et... respectées.
Sultanat d'Oman, Muscat. Le dôme décoré est un bel exemple du sens esthétique omanais, mais le minaret avec horloge est très inhabituel.
Sultanat d'Oman. À Muscat, palmiers et pelouses participent à l'harmonie architecturale.
Sultanat d'Oman. La grande mosquée de Muscat.
Sultanat d'Oman. La cafetière, symbole d'hospitalité est un motif fréquent, mais pas aussi typiquement omanais que le khanjar, cette dague incurvée au fourreau décoré au fil d'argent qui se porte encore pour toutes les grandes occasions. Symbole de virilité et de courage, il reflète aussi les origines de son propriétaire.
... le brûle-parfum à gauche est l'autre motif typique du Sultanat d'Oman, où l'encens fait partie des traditions ancestrales. La façade maritime du pays, qui a été également une grande source de richesse pour Oman, nourrit aussi l'inspiration : coquillages ou encore coffres au trésor renfermant bracelets et bagues.
Sultanat d'Oman. Presqu'au bout de la piste qui descend de Muscat à Sur, le Wadi Shab est une étape rafraîchissante pour le voyageur.
Sultanat d'Oman. Situé sur une des routes menant à Sur, ce rond-point illustre bien l'ambiance détendue et conviviale qui règne dans cette ville située à la pointe orientale de la péninsule arabique.
Sultanat d'Oman. Port historique, Sur abrite bien évidemment un fort qui domine la côte.
Sultanat d'Oman. Ces immenses villas dans les tons blancs et pastels sont le reflet de la remarquable croissance que connaît la ville de Sur.
Sultanat d'Oman. Dans les vieux quartiers typiques de Sur, il arrive de croiser poules ou chèvres, comme ici, en face de la lagune.
Au Sultanat d'Oman, modestes ou riches demeures s'enorgueillissent de la décoration de leurs portes... surprises inattendues pour qui se promène au hasard des ruelles.
Sultanat d'Oman, Ayjah. Cette tour de guet, juché sur la falaise qui borde la rive sud de la lagune de Sur, fait face au chantier naval dont sortent de beaux bateaux en bois, matériau de prédilection d'un savoir-faire encore vivace.
Sultanat d'Oman. Sur s'endort, entre lagune et montagne.
Sultanat d'Oman. Une activité typiquement matinale dans les villages omanais est la livraison d'eau, assurée par des camions citernes de tous types et de tous âges, mais toujours de la même couleur.
Sultanat d'Oman. Entrée de la lagune la plus occidentale de toute la péninsule arabique, Ras Al Hadd.
Sultanat d'Oman, dans la région de Qurayrat.
Sultanat d'Oman. Nizwa, sa palmeraie et son fort qui verrouillait le centre du pays.
Sultanat d'Oman. Fort de Jabrin, au nord de Nizwa.
Sultanat d'Oman. Du centre du pays, cette route remonte vers le nord et se prolonge en direction de l'ouest jusqu'aux Émirats Arabes Unis.
Sultanat d'Oman. Khassab est la ville principale de la presqu'île de Musandam donnant sur le détroit d'Ormuz, entre le Golfe Arabo-Persique et l'Océan Indien.
Sultanat d'Oman. Le fort de Khassab est situé sur la presqu'île de Musandam, enclave omanaise au nord-est des Émirats Arabes Unis.
Sultanat d'Oman. Le soleil se lève sur Khornajd, le seul accès à la mer serpentant entre les "fjords" de la presqu'île de Musandam.


Émirats Arabes Unis

Émirats Arabes Unis. En arrivant d'Arabie, on découvre avec plaisir une vision nouvelle, des stations services modèles.
Émirats Arabes Unis, l'arrière-pays est un appel à l'aventure...
E.A.U. Entre Abu Dhabi et Dubai, le centre commercial Ibn Battuta est un voyage architectural en raccourci, de l'Andalousie à la Chine, via la Tunisie, l'Égypte, la Perse et l'Inde.
E.A.U. Sur la Sheik Zayed Road, peu après le Hard Rock Café, on s'engage dans un couloir de gratte-ciels.
E.A.U. Vu du Pont Garhoud, le Creek et le centre de Dubai ressemblent à une grande ville australe...
E.A.U. Dubai, quartier de Deira.
E.A.U. Dubai. Il y a des siècles que les cargaisons de ces bateaux en bois, les dhows, s'échangent sur les quais du Creek.
E.A.U. Dubai. La grande mosquée de Deira est de construction récente, tout comme l'ensemble de cette ville qui est un chantier permanent, nourri par sa forte croissance.
E.A.U. Dubai. Au pied de ces tours, les eaux du Creek reflètent une architecture moderne sur son côté est, le quartier de Deira.
E.A.U. Dubai. La nuit, la couleur des éclairages de la tour Burj Al Arab change toutes les minutes. Ce symbole de Dubai sera supplanté par un projet en construction, la tour la plus haute du monde. Sa flèche devrait s'élever à plus de 700 mètres...
E.A.U. Dubai. Entre la Beach Road, route de la plage, et la mer, il reste peu de terrains encore disponibles pour la construction de votre futur palace...
E.A.U. Dubai. Si la Toscane vous manque, pourquoi ne pas faire vos courses au Mercato de Jumeira ?
E.A.U. Dubai. Bordé par la Beach Road et la route Al Wasl, Jumeira est le quartier résidentiel chic où coexistent expatriés venus d'Occident ou du sous-continent indien et les riches familles émiriennes.
E.A.U. Dubai.
E.A.U. Dubai. Le week-end, Indiens et Pakistanais pratiquent leur sport favori, le cricket !


Arabie Saoudite

Arabie Saoudite. Le site de Medain Salah, au nord-ouest du pays, est situé sur une des anciennes routes commerciales de l'encens yéménite. Les Nabatéens, présents ici à la même époque qu'à Petra en Jordanie, ont eux aussi taillé des tombeaux aux flancs de massifs gréseux. L'absence de touristes, le silence et sa dimension confèrent à ce site une atmosphère unique.
Arabie Saoudite. Quels paysages peut-on voir derrière son volant ? Un troupeau de chameaux qui traverse l'autoroute, le sable qui recouvre une route secondaire, un transport de chameaux sur fond de massifs de grès et à Riyad, la rocade qui contourne la ville.

Arabie Saoudite. Les portes des villes sont souvent aussi des 'check-points'. Sur celui en bas à droite, on voit l'emblème de l'état. Le palmier symbolise la croissance et la postérité. Il repose sur deux sabres croisés qui représentent le pouvoir et le courage. Puisque nous y sommes, voici un passage de l'hymne national :
A. est Grand, oh ma patrie
Longue vie à ma patrie
Source de fierté pour les M.
Longue vie au Roi, pour protéger le drapeau
Et la patrie
Arabie Saoudite. Le long de la Mer Rouge, comme ici à proximité de Duba, le matériau de construction des maisons était le calcaire de corail. Les forts étaient eux construits en argile, comme à Hofuf, dans l'est du pays.

Arabie Saoudite. La corniche de Jeddah est bordée côté terre d'immeubles récents. Sur le front de mer sont exposées de nombreuses oeuvres d'art contemporaines. C'est au coeur de la vieille ville que se cache le quartier historique des maisons en corail.

Arabie Saoudite. Jeddah, quartier des maisons traditionnelles. Construites il y a deux cents ans avec un matériau local, le calcaire de corail fossile, ces immeubles atteignent plusieurs étages. Certaines décorations témoignent de l'activité des propriétaires, comme ici probablement un horloger.

Arabie Saoudite, Jeddah. Dans les ruelles du quartier des maisons en corail, les échoppes sont tenues en grande majorité par des immigrés du Pakistan ou du Bengladesh qui partagent la religion de leur pays d'accueil. Sur le drapeau du Royaume d'Arabie Saoudite on peut lire, au-dessus du sabre, "Il n'est de Dieu qu'A. et M. est son Prophète".

Arabie Saoudite. Les ronds-points et terre-pleins reçoivent souvent un mobilier urbain en rapport avec l'histoire, la géographie ou l'économie de la ville.

Arabie Saoudite. Les stations service le long de la côte de la Mer Rouge sont souvent joliment décorées. Les distributeurs de billets sont placés fort à propos pour payer le carburant alimentant les très nombreuses grosses cylindrées américaines.

Arabie Saoudite. Derrière le village de Shela, le massif de grès beige est surmonté par une couche de basalte foncé, vestige d'une très ancienne activité volcanique. Les ruines de la vieille ville de Al Lula s'étendent au milieu de la palmeraie.


Jordanie

Jordanie. En parcourant une faille étroite entre les immenses parois de grès, on débouche devant un des temples les plus célèbres du site Nabatéen de Petra, célèbre aussi pour ses habitations et ses tombeaux taillés dans la roche.

Jordanie. 800 marches à gravir pour découvrir le "monastère" de Petra qui domine le Wadi Al Araba. Plus bas, dans la vallée, des pièces ont été creusées dans des grès que le vent a déposés en couches multicolores.
Jordanie sud. Les énormes roches verticales du désert du Wadi Rum auraient inspiré à Lawrence d'Arabie le titre de son autobiographie, Les sept piliers de la sagesse.
Jordanie sud, désert du Wadi Rum. Au centre et au sud de ce vaste espace, des étendues de sable rose sont parsemées d'énormes blocs de grès.
Jordanie sud, désert du Wadi Rum. Ces blocs de grès taillés par le vent nous ont rappelé de gigantesques pâtisseries, meringues ou gâteaux à la broche.
Jordanie sud, désert du Wadi Rum. Vers l'Arabie Saoudite à l'est, le paysage s'ouvre en vastes vallées aux flancs abrupts pris d'assaut par les dunes.
Jordanie ouest. Sur cette rive de la Mer Morte, le sel surabondant se dépose sur tout support disponible, minéral ou végétal, créant ainsi des textures inattendues.
Jordanie, Jerash. Situé au nord du Royaume Hashemite, ce site antique jouxte la ville nouvelle, cette proximité lui conférant une atmosphère étrange et sympathique.
Jordanie, Jerash. Le tétrapyle situé au nord du site a remarquablement bien traversé vingt et un siècles et marque toujours fidèlement l'intersection entre le cardo et le decumanus. Il est de tradition romaine, mais sa décoration est toute orientale, hommage de pierre voulu par l'empereur Septime Sévère à son épouse syrienne.


Syrie

Syrie, Bosra. Retour de chez le boulanger, sur le decumanus romain remontant au 2e siècle et toujours en activité. Le village de Bosra s'est en effet maintenu au beau milieu de ses ruines antiques.
Syrie, Damas. Le soir tombe sur la ville, son souk et ses mosquées.
Syrie, Damas. Illuminations de Noël dans le quartier chrétien, que viennent admirer les familles chrétiennes comme musulmanes, dans cette capitale ou coexistent pacifiquement les différentes communautés religieuses... Vivre en bonne intelligence offre des avantages à tous : ainsi, quel que soit le jour de la semaine, il y a toujours un quartier dont les commerces sont ouverts.
Syrie centrale, Harbaqa. Accessible uniquement en véhicule tout terrain, ce barrage de 20 mètres de haut a été construit au 1er siècle par... les Romains !
Syrie, centrale, Palmyre. Le temple de Bêl, situé au sud de de la fantastique ville de la reine Zenobie.
Syrie, centre. Perdu au milieu de la steppe, les ruines du qasr omeyyade de al-Hayr al-Sharqi remontent au 8e siècle.
Syrie, nord-est. Le soleil qui se reflète sur ses pierres de gypse donne à Sergiopolis une tonalité extraordinaire. Sur cet immense site en ruines, on peut encore voir les citernes d'eau, aussi grandes que celles du palais de Topkapi à Istanbul !
Syrie. Vue de la ville d'Alep, capitale de la pistache, prise du haut de sa citadelle.

Cliquer ici pour le parcours en Europe

Syrie. Vue de la ville d'Alep, capitale de la pistache, prise du haut de sa citadelle.

Cliquer ici pour le parcours en Europe

l>